Acheter un lit pour bébé, le guide complet

Bébé est devenu trop grand pour dormir dans son couffin ? C’est le signe qu’il est temps d’investir dans un lit où il pourra dormir dans un confort total. Il est patent que le choix de ce lit fera l’objet d’une grande attention. Ce, afin d’éviter de faire dormir l’enfant dans une mauvaise position et ainsi donner naissance à une déformation. Par ailleurs, le bien-être de l’enfant est essentiel. D’où l’importance du lit sur lequel on jettera son dévolu.

Les types de lit pour bébé

Ce n’est pas parce que l’enfant se trouve être assez grand pour dormir dans un lit que tous les modèles proposés lui conviendront. A chaque tranche d’âge correspond, en effet, un lit adéquat. L’on sait, par exemple que lorsque le bout de chou n’a pas encore abandonné le statut de bébé, l’on ne s’aventurera pas à le coucher dans un lit de grand. Parallèlement, lorsqu’il aura acquis une certaine autonomie (par exemple) lorsqu’il sait réveiller ses parents pour que ceux-ci viennent le chercher, on sait que l’on peut investir dans un petit lit. Un petit tour d’horizon dans l’univers des lits pour bébé s’avère donc absolument nécessaire :

Le berceau, pour les bébés de zéro à trois mois

Pour ceux qui souhaitent que l’enfant acquisse une certaine autonomie dès les premiers mois, le berceau s’avère idéal. Il permet, en effet, aux parents de le garder près d’eux et de l’entourer d’attention tout en lui laissant l’occasion de grandir sans être trop couvé. Par ailleurs, le berceau est un excellent moyen pour initier l’enfant dès son plus jeune âge à dormir tout seul, comme un grand.

Premier lit de bébé, le berceau doit donc répondre à certains critères bien définis : il doit, premièrement, avoir un fond ferme ou plat pour éviter à l’enfant des maux de dos qui peuvent déboucher sur une déformation de la colonne vertébrale. Deuxièmement, côté hygiène, le berceau doit être doté d’un matelas lavable ainsi que d’une garniture amovible et lavable. Un critère patent puisque nul ne voudrait coucher son chérubin dans un nid de bactéries, n’est-ce pas ? Troisièmement, il doit être parfaitement stable : les enfants en bas âge ont parfois tendance à tellement gigoter que si leur lit n’est pas assez stable, le risque de chute n’est pas à omettre. Dans la foulée, penser à vérifier que la hauteur des bords soit suffisante pour empêcher l’enfant de basculer par-dessus. Enfin, quatrièmement, songer à s’assurer que le berceau possède une certification NF.

Le mieux, si l’on décide d’investir dans un berceau, c’est de jeter son dévolu sur un modèle muni de roulettes pour pouvoir le déplacer sans réveiller l’enfant.

Le lit à barreaux pour les enfants de trois mois et plus

Le bout de chou peut, enfin, accéder au monde des grands. Enfin, pas si grand que ça puisque la dimension du lit sera choisie en fonction de la taille de l’enfant : l’espace trop grand que le lit pourrait offrir risque de faire peur à bébé. Ainsi, l’on veillera scrupuleusement à l’adapter à sa taille. A noter qu’en général, les lits à barreaux sont fabriqués dans une dimension de 60 cm sur 120 cm .

Les modèles dotés d’un sommier à lattes souples sont très conseillés pour allier confort et pragmatisme. Ainsi, sans mettre de côté le bien-être de ce petit ange, l’on s’assurera qu’il dorme dans une bonne position.

Pour dormir sur ses deux oreilles, il est aussi indispensable, voire obligatoire, de bien vérifier que les barreaux sont assez solides pour résister aux « attaques » du bout de chou.

Le lit classique pour les grands enfants

A partir d’un certain âge, l’enfant éprouvera sans aucun doute le désir d’être considéré comme un grand. Le lit classique pour enfant répond parfaitement à ce besoin tout en apaisant la crainte des parents, côté sécurité.

Les modèles de lit classique pour enfant sont innombrables et variés pour répondre à la fois aux desideratas des parents et ceux de l’enfant. Les couleurs et le design sont d’ailleurs au rendez-vous. Si l’on choisit un lit très classique, songer à investir dans des barrières de sécurité pour empêcher l’enfant de tomber dans son sommeil. L’idéal serait même de le placer contre un mur. De cette manière, on sera sûr d’éviter tout accident de cet ordre.

guide achat lit bebe

Les modèles les plus futés sont capables d’accompagner l’enfant dans son développement : c’est le lit évolutif. Comme sa dénomination l’indique, il grandit en même temps que l’enfant. Ainsi, on évitera tous les problèmes de gestion d’espace puisque le bout de chou n’aura pas à changer de lit chaque fois qu’il grandit.

Petite précision pour le lit d’occasion que l’on aura trouvé dans une brocante : comme il a déjà servi, l’on ne peut plus s’assurer s’il présente un quelconque défaut indécelable au premier abord. Par ailleurs, l’on ne sait pas non plus s’il correspond aux normes en vigueur en matières de lit pour enfant. La prudence est donc de mise.

Les points à examiner avant l’achat

Il est patent que l’on ne jettera pas son dévolu sur n’importe quel lit. La couleur, le design et bien d’autres facteurs encore, doivent entrer en ligne de compte et peser lourd dans la balance. Ainsi, l’on choisira un lit répondant aux normes de sécurité NF. Bien que n’occultant pas tout risque d’accident, elle constitue déjà un premier gage de sécurité. Dans la foulée, vérifier que la peinture et le vernis sont de bonne qualité et non toxique pour éviter à bébé d’inhaler des produits à haute toxicité.

Les bambins aimant expérimenter de nouveaux jeux, il faut prévoir un lit dont l’espace entre les barreaux n’excède pas les 70 cm pour que bébé ne puisse pas s’y coincer la tête.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire